Règlement de comptes à Thiais

  • A
  • A
Règlement de comptes à Thiais
Le lycée Apollinaire, non loin du lieu des échaufourrés entre jeunes.@ MaxPPP
Partagez sur :

Un groupe de jeunes a ouvert le feu sur un groupe rival, faisant un blessé.

Des échauffourées ont eu lieu mercredi en début d’après-midi dans une cité HLM située à proximité du lycée Guillaume-Apollinaire, à Thiais dans le Val-de-Marne. Une rixe entre deux bandes rivales aurait dégénéré, quatre personnes ont ouvert le feu, faisant un blessé léger.

Rivalité entre bandes de jeunes

Mercredi en début d’après-midi, un jeune originaire de Choisy-le-Roi traîne en scooter aux alentours d’un collège de la ville voisine de Thiais en multipliant les roues arrière. Une forme de provocation pour les jeunes du quartier, en conflit avec une bande de Choisy-le-Roi.

Les jeunes auraient alors agressé le pilote du scooter, qui réussit quand même à prendre la fuite. Quelques minutes plus tard, ce dernier serait revenu sur place avec des amis : une Clio et deux motos débarquent, les passagers de la voiture ouvrant le feu en direction du groupe rival.

Deux suspects interpellés

Les forces de l’ordre sont immédiatement alertées et retrouvent sur place trois douilles de calibre 12, des munitions généralement destinées aux fusils de chasse. Ils n’ont en revanche décelé aucune trace de sang dans la zone. "Le blessé a été touché par une balle provenant d'un pistolet de défense, une arme non létale", a précisé un porte-parole du syndicat Unité SGP-police. Les deux groupes de jeunes auraient exhibé au moins quatre armes de poing pendant la rixe, selon des témoins de la rixe.

"On ne sait pas encore quel genre d'armes a été utilisé. Il peut s'agir de pistolets d'alarme ou de gomme-cogne (balles en caoutchouc, ndlr)", a précisé le directeur de cabinet du préfet du Val-de-Marne, Patrick Dallennes. La préfecture précise que quatre à cinq individus auraient ouvert le feu sur deux personnes dans cette cité, les deux personnes visées ont ensuite pris la fuite.

La piste d'un règlement de comptes

Une patrouille a interpellé quelques minutes plus tard deux suspects, âgés de 18 et 22 ans, dans une cité d'une commune voisine. "Ils ont été reconnus par des témoins", a précisé le porte-parole de Unité SGP-Police. Ce règlement de compte n’aurait pas de lien direct avec le collège, les enquêteurs s’orientant vers la piste de règlements de compte entre les villes de Vitry-sur-Seine et de Thiais.

Le lycée Guillaume-Apollinaire, qui accueille près de 1.500 élèves, avait été le théâtre en février dernier d'une agression au cutter. Un élève de de 17 ans avait été attaqué dans un gymnase attenant au lycée, conduisant les professeurs à cesser le travail le lendemain.