Que sait-on sur Salah Abdeslam ?

  • A
  • A
Que sait-on sur Salah Abdeslam ?
@ DSK / POLICE NATIONALE / AFP
21 partages

Cet homme, activement recherché, est suspecté d’être le huitième homme ayant participé aux tragiques attentats de vendredi dernier.

L’enquête sur les attentats qui ont frappé Paris semble progresser rapidement. Elle se concentre sur un réseau franco-belge. Cinq kamikazes ont été identifiés, tous de nationalité française, et une traque est organisée depuis dimanche pour retrouver un homme qui pourrait être impliqué dans les attentats. Il s'appelle Salah Abdeslam.

Il a loué la voiture utilisée par les terroristes. Cet homme est visé par un mandat d'arrêt international émis par la justice belge et la police française a lancé un appel à témoins. Sur cet avis de recherche figure la photo d'un homme, jeune, 26 ans, les yeux marrons, cheveux courts, rasé de près. On soupçonne Salah Abdeslam d'être impliqué dans les attentats car c'est lui qui a loué une des voitures ayant servi aux terroristes, la Polo noire retrouvée près du Bataclan.

Pour le moment, les enquêteurs n'ont pas la certitude qu'il a participé physiquement aux attaques, mais tout porte à penser que ce serait lui le huitième homme dont parle l’Etat islamique dans son communiqué de revendication, sept kamikazes ayant trouvé la mort vendredi soir.


Salah Abdeslam contrôlé à la frontière belgepar Europe1fr

Il a été contrôlé par la police en Belgique, mais... L'une des hypothèses, c'est que Salah Abdeslam se trouvait dans la Seat noire, la voiture avec laquelle les assassins ont fait la tournée meurtrière des trois cafés et restaurants parisiens. Des témoignages décrivent en effet un homme avec la même physionomie. Salah Abdeslam aurait ensuite déposé son frère Brahim, qui s'est fait exploser dans un café du boulevard Voltaire.

Selon les informations d’Europe 1, il est ensuite probablement parti en Belgique. Les gendarmes français ont en effet contrôlé une voiture samedi matin avec trois hommes à bord. Son conducteur a présenté des papiers au nom de Salah Abdeslam... mais à ce moment-là, il n'était pas encore recherché et a pu repartir. Son autre frère a été interpellé et placé en garde à vue à Bruxelles. Mais lui court toujours...

>> L'avis de recherche précise qu'il est dangereux et qu'il ne faut surtout pas intervenir soi-même mais appeler le numéro vert : le 197.