Quatre skieurs emportés par une avalanche

  • A
  • A
Quatre skieurs emportés par une avalanche
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux Français, un Suédois et un Britannique ont été retrouvés morts à Val d'Isère.

Quatre personnes ont succombé à leurs blessures mardi en milieu de journée, après avoir été emportées par une avalanche mardi matin à Val d'Isère, en Savoie. Les quatre victimes - deux Français, un Suédois et un Britannique - faisaient partie d'un groupe de sept personnes au total, dont un guide professionnel, parti le matin même en excursion hors-piste.

Un 5e skieur, partiellement enseveli, est indemne

L'avalanche se serait déclenchée à leur passage, "sans doute sous leur poids", indique la gendarmerie. Les membres du groupe, accompagnés d'un moniteur expérimenté appartenant à une école de ski indépendante, étaient tous équipés d'Arva, un appareil de recherche de victimes d'avalanche, ce qui a permis aux secouristes de localiser rapidement les skieurs emportés par la coulée de neige.

Les quatre victimes, qui sont décédées des suites de leurs blessures, ont été retrouvées en arrêt cardio-respiratoire par les secouristes tandis qu'un cinquième skieur, partiellement enseveli, est indemne. "C'est un miraculé", a estimé un secouriste.

Ce sont les deux autres membres du groupe, parmi lesquels le moniteur de ski, qui ont alerté les secours composés entre autres des pisteurs de la station et du peloton de gendarmerie de haute-montagne de Courchevel.

"Une avalanche de grande ampleur"

"C'était une sortie organisée par une école de ski qui a l'habitude de pratiquer le hors-piste et qui connaît bien Val d'Isère. En l'espèce, le trajet emprunté est régulièrement au programme des skieurs hors-piste", a précisé, à Europe 1, le préfet de Savoie.

Des avertissements avaient été publiés après les importantes chutes de neige ces derniers jours en altitude. L'avalanche s'est déclenchée à environ 2.800 mètres d'altitude, au-dessus de la station de ski.

"Elle a eu lieu, en fin de matinée, sur le lieu-dit Grand Vallon", a précisé un lieutenant du peloton de gendarmerie de haute montagne de Savoie. Il s'agit d'"une avalanche de grande ampleur", a-t-il ajouté.