Quatre membres présumés de l'ETA déférés devant la justice

  • A
  • A
Quatre membres présumés de l'ETA déférés devant la justice
@ AFP
Partagez sur :

Quatre membres présumés de l'ETA, dont deux responsables de l'organisation séparatiste basque, arrêtés mardi à Saint-Etienne-de-Baïgorry, ont été déférés samedi à Paris pour être présentés à des juges antiterroristes.

Quatre membres présumés de l'ETA, dont deux responsables de l'organisation séparatiste basque, arrêtés mardi à Saint-Etienne-de-Baïgorry, dans les Pyrénées-Atlantiques, ont été déférés samedi à Paris pour être présentés à des juges antiterroristes, a-t-on appris de source judiciaire.

Une organisation formée en vue de la préparation de crimes. Une information judiciaire a été ouverte notamment des chefs de direction d'une organisation formée en vue de la préparation de crimes d'atteintes aux personnes, de recel en bande organisée de financement du terrorisme, de détention armes et munitions en bande organisée ou encore de détention de documents administratifs falsifiés, le tout en relation avec une entreprise terroriste, selon cette source. Le parquet a requis le placement en détention provisoire des quatre déférés.

Recherchée depuis au moins dix ans. Parmi les déférés figurent Iratxe Sorzabal et David Pla, présentés par Madrid comme les chefs politiques d'ETA. Iratxe Sorzabal était "recherchée depuis au moins dix ans" par la justice en France et en Espagne tandis que David Pla était "dans la clandestinité depuis 2011", selon une source policière française. Les deux autres hommes présentés à la justice sont Pantxo Florès et Ramon Zagarzazu. Ils sont présentés à la justice pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.