Quatre enfants tués dans un incendie

  • A
  • A
Quatre enfants tués dans un incendie
Un pompier, lors d'un exercice simulant un séisme de magnitude 6,2 sur l'échelle de Richter en Alsace.@ MaxPPP
Partagez sur :

Leur famille assure avoir signalé qu'une prise était défectueuse à l'office HLM.

Quatre enfants, deux garçons et deux filles, sont morts samedi matin dans l'incendie d'un appartement, en plein centre d'Auxerre, dans l'Yonne. Les victimes, âgées de 1 à 10 ans, ont été découvertes dans leurs chambres.

Ce sont des voisins qui ont donné l'alerte et qui ont visiblement réussi à retourner dans l'appartement pour sauver un cinquième enfant, âgé de trois ans, ainsi que les parents de cette fratrie "recomposée", selon les termes du procureur de la République. Ils ont tous les trois été immédiatement hospitalisés.

"Sa peau était noire"

Ce cinquième enfant "dormait, je l'ai pris dans les bras. Sa peau était noire. J'ai encore son regard dans la tête", a témoigné Issam, un des locataires de l'immeuble, au micro d'Europe 1.

Deux autres personnes, des cousins de la famille, ont d'ailleurs été "intoxiquées par le dioxyde de carbone". Elles ont pu ressortir de l'hôpital au cours de la journée de samedi.

La polémique monte

Les flammes auraient pour origine un court-circuit accidentel sur une prise, dans cet immeuble construit il y a une trentaine d'années et qui n'est pas considéré comme vétuste.

Yann, l'un des cousins qui vivaient dans l'appartement, assure que la famille avait signalé à l'office HLM qu'une prise était défectueuse. "Ça fait une semaine qu'on a cet appartement, ça fait une semaine qu'on les appelle tous les jours pour cette prise. Pour moi, ce sont eux les responsables", a-t-il lancé au micro d'Europe 1. Pour le président de l'office HLM au contraire, tout était "en règle".