Quatre enfants abandonnés tout un week-end

  • A
  • A
Quatre enfants abandonnés tout un week-end
Les pompiers d'Orléans ont fait une drôle de découverte lundi : 4 enfants laissés par leurs mères, seuls dans un appartement pour le week-end.@ Maxppp
Partagez sur :

Âgés de 5 mois à 7 ans, ils ont été livrés à eux-mêmes dans un appartement d’Orléans.

Ils avaient été appelés lundi après-midi pour une simple fuite d’eau dans un immeuble, les pompiers sont finalement repartis avec quatre enfants. Ils ont découvert les bambins, âgés de cinq mois, deux, six et sept ans, par hasard. Des enfants laissés seuls dans un appartement d’Orléans de samedi soir à lundi après-midi dernier, comme l'avait révélé France Inter jeudi matin.

Elles les avaient confié à une voisine

Leurs deux mères, âgées d’une trentaine d’années, étaient parties samedi en week-end en région parisienne. Les deux femmes avaient confié leurs enfants à un voisin. Faute de place chez lui, il les avait laissés dans cet appartement. Avec pour seule préoccupation durant le week-end : leur apporter à manger.

Sur le palier, ceux qui connaissaient les deux femmes, n'ont pas été surpris. "Je les voyais jouer tous seuls dans les couloirs", raconte sur Europe 1 Jocelyne, une voisine de palier. "Ils n’arrêtaient pas de courir, de crier, de s’amuser dans le hall, parfois dehors", ajoute-t-elle.

C'est d'ailleurs le voisin en charge de les nourrir qui a appelé les pompiers. La raison ? Une inondation qui venait justement de l'appartement où les enfants avaient passé le week-end. "Ils étaient relativement sereins et insouciants comme des enfants", souligne Eric Chenaille, chef de l'équipe des pompiers. "Ils jouaient. On est pompier, on est parent. Ce n’est pas quelque chose d’habituel donc on a préféré hospitaliser les quatre enfants afin de s’assurer qu’ils n’avaient rien de grave, que tout allait bien pour eux", a-t-il conclu.

Une enquête sociale ouverte

En bonne santé, ils ont été placés pour huit jours dans des familles d’accueil.

Les deux mères de famille ont été placées en garde à vue à leur retour le lundi soir. Une enquête sociale a été ouverte. Les deux mamans sont convoquées devant le procureur le 9 juillet prochain pour s’expliquer. Il décidera alors s’il leur confie à nouveau les enfants ou s’il estime que leur placement est nécessaire.