Quand les malfaiteurs s'inspirent... de la police

  • A
  • A
Quand les malfaiteurs s'inspirent... de la police
@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans le Val-d'Oise, la police judiciaire a arrêté deux braqueurs présumés de bijouterie qui avaient entièrement aménagé un fourgon pour mieux faire leurs repérages.

Pour ne pas se faire repérer, ils utilisaient des méthodes inspirées de la police. C'est ce que les policiers ont découvert en arrêtant ces deux braqueurs présumés de 19 et 23 ans, qui multipliaient les repérages en face des bijouteries du centre-ville d'Enghien, dans le Val d'Oise.

"Un peu comme dans les films". Après les avoir arrêtés, les enquêteurs de la police judiciaire ont retrouvé deux pistolets automatiques, mais aussi un curieux véhicule. "On a trouvé, lors de la perquisition, un véhicule aménagé en fourgon de planque, comme on dit dans notre jargon", raconte le commandant Eric Hanriot, chef-adjoint de la PJ de Cergy. "C'est un peu comme dans les films : ces fourgons, qu'on appelle les sous-marin de la police, sont des véhicules utilitaires aux vitres teintées qui permettent de pouvoir observer de l'intérieur sans trop être vus", a-t-il poursuivi.

C'est grâce à ce sous-marin que les deux hommes auraient pu mener des repérages en toute discrétion. En revanche, ils n'ont pas déjoué la surveillance des enquêteurs, qui les suivaient depuis plusieurs jours. Résultat : les deux jeunes suspects, déjà condamnés par le passé, ont été mis en examen et incarcérés.