QG de Villepin : qui sont les suspects ?

  • A
  • A
QG de Villepin : qui sont les suspects ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux jeunes ont été interpellés dans le cadre de l'enquête ouverte à la suite du cambriolage.

Les soupçons du complot contre Dominique de Villepin s'essoufflent. Alors que le candidat de République solidaire craignait qu'on en veuille à ses parrainages, il semblerait que les motifs des visiteurs qui ont cambriolé son QG de campagne soient tout autre.

Deux jeunes hommes ont été interpellés mardi et mercredi par les enqueteurs de la police judiciaire de Paris. Ils sont soupçonnés d'avoir visités vendredi soir trois bureaux dans les locaux de République Solidaire, rue du Cherche-Midi, dans le 6e arrondissement de Paris.

"C’est pendant la nuit que toutes les portes ont été fracturées, tous les bureaux vidés, complètement retournés. Tout est sens dessus dessous", racontait samedi sur Europe 1 Brigitte Girardin, la directrice de campagne de l’ancien Premier ministre. Deux cartes bancaire, des tickets restaurant et un peu d'argent liquide, environ 150 euros, ont été dérobés. Toutefois, les documents confidentiels n'ont pas bougé.

Localisé à cause de son téléphone

Rapidement, les policiers se sont aperçus que l'une des cartes volées a servi à créditer un téléphone portable. En cherchant à localiser le mobile, les enquêteurs ont découvert qu'il émettait depuis... un bureau de police dans le Nord de Paris. Et pour cause, son propriétaire, un garçon de 18 ans, avait été placé en garde à vue par la brigade des réseaux ferrés (BRF), pour une toute autre affaire.

"Les enquêteurs ont ainsi pu aller le chercher dans les locaux de leurs collègues de la BRF", a expliqué une source proche de l'enquête. Le premier suspect interpellé, bien connu des services de police, cumule plus de trente dossiers à son actif, notamment pour cambriolages de sociétés.

Connus pour des faits de cambriolages

Le complice présumé, lui, a été arrêté Gare de Lyon mercredi soir. "C'est le travail d'enquête qui a permis de remonter le deuxième suspect. Les deux sont connus des services de police pour des faits de cambriolages", a expliqué une source proche de l'enquête. Originaire comme son compère de la banlieue parisienne, le jeune homme de 20 ans recense pas moins de 70 affaires à son palmarès.