Puy-de-Dôme : deux jeunes se tuent en voulant échapper à un contrôle routier

  • A
  • A
Puy-de-Dôme : deux jeunes se tuent en voulant échapper à un contrôle routier
@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Ils voulaient échapper à un contrôle routier. Deux jeunes ont perdu la vie au volant de leur véhicule, dans la nuit de mercredi à jeudi dans le Puy-de-Dôme.

Deux jeunes ayant voulu échapper à un contrôle de police se sont tués en voiture dans la nuit de mercredi à jeudi à Aigueperse, dans le Puy-de-Dôme, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information de France Bleu Pays d'Auvergne. 

Accélération brutale. La voiture à bord de laquelle circulait trois passagers a d'abord grillé un feu rouge à un carrefour de Riom, au au nord de Clermont-Ferrand, peu avant minuit. Le véhicule qui roulait à vive allure a été poursuivi par une patrouille de la sûreté urbaine de la ville sur la route départementale menant à Vichy, où se rendaient les passagers. "Il ont ralenti à l'approche d'un radar et le véhicule de police s'est positionné à leur hauteur leur intimant de s'arrêter. Le conducteur a alors brutalement accéléré", a déclaré le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Pierre Sennès, lors d'une conférence de presse.

28, 24 et 22 ans. "La situation devenant dangereuse, le véhicule de police a décidé d'arrêter la poursuite et a ensuite communiqué par radio la marque de la voiture et la plaque d'immatriculation à un véhicule de gendarmerie" qui circulait sur la même route, a également précisé le procureur. Le conducteur a ensuite perdu le contrôle du véhicule, "sans doute à cause de la vitesse" selon les gendarmes, et percuté un rond-point, une quinzaine de kilomètres plus loin, à l'entrée de la commune d'Aigueperse. La voiture a fait plusieurs tonneaux. Le conducteur, âgé de 28 ans et son passager de 24 ans en ont été éjectés et sont morts peu après. Le troisième passager de 22 ans, a quant à lui été blessé à une jambe et transporté dans un hôpital de Clermont-Ferrand.

Un fusil et des cartouches dans le coffre. Ce dernier, qui se trouvait à l'arrière du véhicule, a d'ailleurs indiqué aux enquêteurs s'être endormi puis réveillé avec le choc. Les trois individus, qui avaient consommé de l'alcool avant de prendre la route, étaient connus de la justice. Un fusil de chasse à canon scié et des cartouches ont été retrouvés dans le véhicule. "Il n'y a pas d'éléments pour le moment sur le fait qu'ils auraient pu commettre d'autres faits, autre que ce délit routier", a souligné Pierre Sennès. Une enquête a été confiée au groupement de gendarmerie du Puy-de-Dôme. Une autopsie a été pratiquée dans la journée et une deuxième est prévue vendredi.