Profanations à Castres : Valls dénonce "une offense insoutenable"

  • A
  • A
Profanations à Castres : Valls dénonce "une offense insoutenable"
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre a tweeté son indignation et apporté son soutien aux familles.

L'INFO. Un peu plus de 200 tombes du cimetière Saint-Roch à Castres, dans le Tarn, ont été vandalisées et des crucifix arrachés mercredi en début d'après-midi. "Aucune inscription et aucun tag, ni revendication" n'ont été trouvés dans le cimetière, a-t-on par ailleurs indiqué de source policière. Ce qui n'a pas empêché Manuel Valls de condamner fermement ces actes sur son compte Twitter : "La profanation des tombes chrétiennes à Castres est une offense insoutenable. Toutes mes pensées pour les familles", a déclaré le chef du gouvernement.

Hollande s'émeut, Cazeneuve sur place. François Hollande a lui aussi "condamné avec la plus grande fermeté" la dégradation de ces tombes. "Ces actes indignes portent atteinte aux valeurs de notre République", souligne la présidence de la République dans un communiqué, en précisant que le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, se rendrait jeudi sur place. "Tout sera mis en oeuvre pour que leurs auteurs soient rapidement identifiés et punis", poursuit le communiqué.