Profanations : 6 skinheads incarcérés

  • A
  • A
Profanations : 6 skinheads incarcérés
Huit jeunes skinheads ont été mis en examen mercredi dans le cadre de l'enquête sur les profanations de tombes juives et musulmanes à Strasbourg l'an dernier.@ MaxPPP
Partagez sur :

Agés de 18 à 27 ans, ils sont soupçonnés d'avoir profané des tombes à Strasbourg.

Six des huit jeunes skinheads mis en examen cette semaine à l'issue d'une longue enquête sur trois profanations de cimetières juifs et musulmans à Strasbourg l'an dernier ont été placés en détention provisoire, a annoncé vendredi le parquet.

Cinq d'entre eux ont été placés sous mandat de dépôt, et le sixième a demandé un délai supplémentaire avant sa comparution devant le juge de la détention. Il a donc été incarcéré dans l'attente de cette comparution. Les deux autres mis en examen, dont une jeune femme mineure au moment des faits, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire, a précisé le procureur Patrick Poirret.

Un neuvième individu, soupçonné dans la même affaire, a été interpellé mardi dans le sud de la France où il se trouvait pour des raisons professionnelles. Il devrait être transféré samedi à Strasbourg en vue de sa mise en examen, a indiqué le magistrat.

Des motivations confuses

Les suspects "appartiennent à une mouvance skinhead plus qu'à un groupuscule d'extrême droite", a indiqué jeudi le procureur de la République adjoint Gilles Delorme au micro d'Europe 1.

Leurs motivations sont confuses et "on ne peut pas les rattacher à des mouvements d'extrême droite ou à une idéologie particulière", a précisé le magistrat.

Provocation à la haine raciale

Agés de 18 à 27 ans, les huit jeunes sont poursuivis pour "dégradations volontaires en raison de l'appartenance à une religion et provocation à la haine raciale". Ils encourent cinq ans de prison.

La police avait initialement interpellé mardi seize suspects dans le département et dans l'agglomération strasbourgeoise. Neuf ont été relâchés.