Prof de lycée, animateur de colo et amateur de pédopornographie

  • A
  • A
Prof de lycée, animateur de colo et amateur de pédopornographie
@ AFP
Partagez sur :

Un professeur de technologie dans un lycée parisien a été écroué pour détention de fichiers pédopornographiques. En garde à vue, il reconnait avoir lui même filmé certaines images.

Le prof de techno a été trahi par son adresse IP. Un enseignant d’un lycée parisien du 11e arrondissement a été interpellé  le 28 janvier par les enquêteurs de l’Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP), selon une information d’RTL dont Europe 1 a obtenu confirmation. Soupçonné de détenir de nombreux fichiers pédopornographiques, l’homme, âgé de 28 ans, a été mis en examen et écroué.

Une cyber-enquête et un signalement de la police allemande. Cette affaire débute en juillet dernier, par une opération de la police allemande visant à identifier d’éventuels échanges de contenus pédopornographiques sur GigaTribe, un logiciel privé et sécurisé d’échange de fichiers. Ils parviennent ainsi à établir qu’un internaute français détenant de tels documents opère sur cette plateforme. L’information est alors transmise à la police judiciaire française et une enquête est ouverte, sous la direction du parquet de Paris. Les investigations de l’OCRVP leur permettent d’identifier une adresse IP, le numéro d’identification attribué à chaque appareil connecté sur les réseaux.

Il reconnait les faits en garde à vue. Cet identifiant amène enfin les policiers à interpeller le propriétaire de l’ordinateur en question, le 28 janvier dernier. Un individu au profil pour le moins inquiétant : l’homme est en effet enseignant en lycée. Placé en garde à vue, il reconnait les faits et son attirance pour les très jeunes garçons mais assure cependant qu’il "compense" cet attrait de différentes manières, selon les informations recueillies par Europe 1. Le professeur explique que c’est bien dans ce but qu’il se rend sur le net à la recherche de photos et vidéos pédopornographiques et qu’il fréquente également des lieux lui permettant de s’adonner au voyeurisme.

Pour compenser, il réalise des vidéos de garçons nus sous la douche.  Mais plus préoccupant, selon nos informations, l’individu explique qu’il profite d’une autre de ses activités, animateur de colonies de vacances, pour réaliser lui-même des vidéos de garçons nus sous la douche. Les policiers de l’OCRVP travaillent désormais à reconstituer le parcours de ce suspect et notamment à retrouver les colonies de vacances pour lesquelles il a travaillé. Il faudra ainsi déterminer si le prof de techno n’a pas fait de jeunes victimes sur son passage. Pour l’heure, aucune plainte n’aurait été déposée à son encontre.