Procès du Flash-Ball : 10 mois à trois ans de prison avec sursis requis pour trois policiers

  • A
  • A
Procès du Flash-Ball : 10 mois à trois ans de prison avec sursis requis pour trois policiers
Pour justifier leurs tirs au flash ball, les trois policiers ont invoqué la légitime défense. (Image d'illustration.)@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Trois policiers sont jugés pour avoir blessé six manifestants au Flash-Ball, dont l'un avait perdu un œil en 2009. 

De dix mois à trois ans de prison avec sursis ont été requis jeudi contre trois policiers, jugés devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour avoir blessé six manifestants au Flash-Ball, dont l'un avait perdu un œil en 2009 en Seine-Saint-Denis. Trois ans de prison avec sursis ont été requis contre le principal prévenu, accusé d'avoir, en 2009 à Montreuil, éborgné par un tir de Flash-Ball, Joachim Gatti, 41 ans. 

Trois ans d'interdiction professionnelle et cinq ans d'interdiction de port d'armes ont aussi été requis à son encontre. Le parquet a requis dix mois contre les deux autres fonctionnaires, poursuivis pour "violences volontaires" et 18 mois d'interdiction professionnelle et cinq ans d'interdiction de port d'armes.