Prise d'otage à la prison de Toul

  • A
  • A
Prise d'otage à la prison de Toul
@ MAXPPP
Partagez sur :

DERNIÈRE MINUTE - Une psychologue se trouvait prise en otage, lundi soir, au centre de détention de Toul par un détenu.

L'INFO. Une psychologue se trouvait prise en otage, depuis le début de soirée lundi, au centre de détention de Toul, en Meurthe-et-Moselle, par un détenu qui la menaçait à l'aide d'un objet contondant artisanal, a-t-on appris de source syndicale.

• "Il demande à parler à la direction"...  La prise d'otage "a lieu depuis 18h20 dans la salle d'audience du quartier disciplinaire" de la prison, a précisé Fadila Doukhy, responsable du syndicat FO Pénitentiaire. La direction de l'établissement n'était pas joignable dans l'immédiat. "Il demande à parler à la direction", a-t-elle ajouté. Un important dispositif policier convergeait vers le centre de détention, a-t-elle souligné.

... et veut être transféré. Retranché dans la bibliothèque qui sert de salle d'audience au quartier disciplinaire, l'homme "ne refuse pas d'entrer en communication" et a déjà discuté avec un membre de la direction et un surveillant, a précisé la préfecture ajoutant que l'homme "demande à être transféré vers un autre centre de détention". 

• Déjà condamné pour violences aggravées.  Déjà condamné pour violences aggravées, il a été récemment à nouveau condamné pour vols aggravés à quatre ans d'emprisonnement et serait libérable en 2017. Arrivé au centre de détention de Toul en juillet 2013, c'est la première fois qu'il prend quelqu'un en otage, selon la préfecture. Une équipe régionale d'intervention et de sécurité (ERIS), a été engagée et était attendue dans la soirée à Toul. D'une capacité d'accueil de 429 places, le centre de détention de Toul, en service depuis 1911, accueille des détenus d'un an et plus considérés comme présentant les perspectives de réinsertion les meilleures.