Poussée à la consommation, elle achète 10.000 euros de vin

  • A
  • A
Poussée à la consommation, elle achète 10.000 euros de vin
Photo d'illustration.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une octogénaire a été abusée par un négociant varois indélicat, qui a été convoqué devant la justice.

Un négociant varois indélicat est convoqué devant la justice pour abus de faiblesse après avoir incité une dame de 84 ans à lui commander des bouteilles de vin pour un montant total de près de 10.000 euros en six mois.

Il revenait "toutes les deux ou trois semaines". Voyant dans cette octogénaire demeurant à Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence) une cible de choix, le marchand de vin, qui l'avait démarchée par téléphone, faisait signer une nouvelle commande à chacune de ses visites, "toutes les deux ou trois semaines", a précisé la même source.

Bouteilles payées au prix fort. Non content de fournir à sa cliente bien plus que sa consommation, le commerçant de la région de Brignoles faisait payer les bouteilles au prix fort. Pour ces achats en gros, la cliente payait par exemple 36 euros pour un Bordeaux normalement vendu 5,50 euros, a indiqué la gendarmerie. C'est l'auxiliaire de vie de la vieille dame qui, découvrant un stock de 180 bouteilles, a dénoncé les faits à la mairie.

Interpellé en tournée le 14 février. Interpellé le 14 février par les gendarmes lors d'une de ses tournées, l'escroc présumé sera jugé le 11 septembre devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, pour abus de faiblesse ou de l'ignorance d'une personne démarchée. Pour l'instant, "les bouteilles dorment toujours chez la dame", a-t-on souligné.