Pour rire, ils simulent leur enlèvement

  • A
  • A
Pour rire, ils simulent leur enlèvement
@ MAXPPP
Partagez sur :

Avant de se rendre à une soirée d’anniversaire, quatre étudiants ont imaginé un enlèvement.

Les gendarmes n’ont pas goûté à la blague. Mardi, quatre étudiants ont simulé un enlèvement dans la petite ville de Bruz, près de Rennes. Chacun avait un rôle bien établi. Trois agresseurs, encagoulés et armés de matraques, une victime. Une scène digne des meilleurs films policiers : une voiture qui part en trombe avec la pseudo victime dans le coffre arrière.

La plaisanterie a duré une heure

La scène, très réaliste, a effrayé un témoin, qui a décidé d’alerter la gendarmerie. Après avoir mobilisé plusieurs personnes, la compagnie de Rennes a réalisé qu’il s’agissait d’un canular.

"Au début, on pensait avoir affaire à de gros délinquants. Imaginez si on avait croisé la voiture avec les trois étudiants encagoulés. L’interpellation aurait sans doute été musclée", a commenté le capitaine de la compagnie de gendarmerie de Rennes, dans Ouest-France . Les quatre amis sont rentrés chez eux, après avoir reçu un sermon des gendarmes.