Policiers agressés à Champigny : Macron promet que les agresseurs seront "retrouvés et punis"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de la République apporte son "soutien total à tous les agents bassement agressés", en réaction au passage à tabac de deux gardiens de la paix à Champigny-sur-Marne la nuit du réveillon.

Le président de la République Emmanuel Macron a vivement condamné l'agression de deux policiers dans le Val-de-Marne lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. "Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis", a assuré le chef de l'État dans un tweet publié lundi. "Force restera à la loi. Honneur à la police et soutien total à tous les agents bassement agressés", a-t-il ajouté.

Violente agression. Dimanche, deux policiers ont été tabassés à Champigny-sur-Marne alors qu'ils intervenaient pour évincer un groupe de plusieurs dizaines de personnes qui tentaient de s'incruster dans une soirée privée. "Deux policiers, un capitaine et un gardien de la paix, se sont retrouvés isolés lors d'une intervention sur une soirée privée qui a dégénéré", a indiqué une source proche du dossier. "Les deux policiers sont pris à partie par le groupe, qui fracture le nez d'un des policiers et qui assène des coups violents à la policière, qui souffre de commotions au visage", a indiqué une source policière. Ils se sont vus prescrire dix et sept jours d'Incapacité totale de travail (ITT).