Couple de policiers tués : un seul proche d'Abballa gardé à vue

  • A
  • A
Couple de policiers tués : un seul proche d'Abballa gardé à vue
@ SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :

Un homme de 41 ans a été interpellé, mardi, à l'issue d'une série de six perquisitions menées aux Mureaux, dans les Yvelines.

Un seul homme a en réalité été placé en garde à vue, mardi, dans l'entourage de Larossi Abballa, l'homme se revendiquant de Daech qui a tué un policier et sa compagne le 13 juin dernier. Cette interpellation a eu lieu à l'issue d'une série de six perquisitions menées aux Mureaux, dans les Yvelines, a indiqué le parquet de Versailles mardi après-midi. 

Deux autres individus concernés, mais pas arrêtés. "Ces opérations ont été réalisées pour vérifier les informations selon lesquelles un groupe de personnes, dont certains proches d'Abballa, voulaient s'en prendre à des policiers. Mais il n'y a, à ce stade, aucun lien avéré avec l'attentat de la semaine dernière", a précisé le parquet. Deux autres personnes étaient concernées par ces perquisitions, mais elles n'ont pas été interpellées, contrairement à ce qui avait été indiqué plus tôt dans la journée, des sources policières ayant fait état de trois interpellations dans l'entourage d'Abballa.

Deux autres proches mis en examen. Dimanche dernier, deux autres proches de Larossi Abballa ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Tous deux avaient déjà été condamnés avec Abballa en 2013 au procès d'une filière d'envoi de djihadistes au Pakistan.