25.000 sites ont été piratés depuis les attentats parisiens

  • A
  • A
25.000 sites ont été piratés depuis les attentats parisiens
@ AFP
Partagez sur :

Depuis les attentats, 1.300 cyberattaques islamistes ont été revendiquées a annoncé Bernard Cazeneuve, lundi. Au total, plus de 25.000 sites ont été piratés. 

L’info. "Plus de 1.300 attaques ont été revendiquées par des équipes (de) hackers […] d'organisations islamistes" radicales, a indiqué le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, lundi. Au total, plus de 25.000 sites ont été piratés.

>> LIRE AUSSI - Les risques de cyberattaques n'ont jamais été aussi grands

Pharos, l’outil des policiers du web. Le ministre, en visite dans les locaux de la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire à Nanterre, dans les Hauts de Seine, a salué la "mobilisation" des équipes. En particulier à propos de Pharos, la plateforme gouvernementale sur laquelle sont signalés les contenus illicites liés à internet en France, comme son acronyme l’indique : "plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements".

>> LIRE AUSSI - Des hackers de l'Etat islamique attaquent l'armée américaine

30.000 signalements. Depuis les attentats ayant frappé Paris, ces policiers du web maintiennent nuit et jour une veille internet dédiée aux conséquences éventuelles de ceux-ci. Ces douze derniers jours, ils ont ainsi traité 30.000 signalements "dont la plupart ont trait à l’apologie du terrorisme ou à l’incitation à la haine raciale", a précisé à Europe 1 Catherine Chambon, sous-directrice de la lutte contre la cybercriminalité. "Il y a une vraie veille citoyenne qui s’est mise en place. Les signalements ont explosé en nombre, nous étions à un volume de 400 par jour et ils sont montés jusqu’à 6.000 par jour." A partir des traces laissées par ces internautes sur les réseaux ou supports informatiques et récoltées par l’équipe de Pharos, les services chargés de la lutte contre le terrorisme peuvent ensuite prendre le relais.

>> LIRE AUSSI - Cyberattaques : à quoi ressemblerait un scénario catastrophe ?

De nouvelles mesures mercredi. A l'issue du Conseil des ministres, mercredi, des mesures antiterroristes seront présentées par le gouvernement dont certaines visant internet, a par ailleurs annoncé Bernard Cazeneuve. Le ministre de l’Intérieur se rendra également à Lille mardi, au Forum international de la cybersécurité en compagnie de son homologue allemand Thomas de Maizière.