Plainte contre X après la mort d’un bébé

  • A
  • A
Plainte contre X après la mort d’un bébé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Adrien, 9 mois, est mort à l'hôpital de Montauban. Un médecin l’avait examiné et laissé partir.

La semaine dernière, les parents d’Adrien, un bébé de neuf mois, ont emmené leur fils aux urgences de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, alors qu’il était pris de violents vomissements. L’enfant est alors examiné par un médecin, qui, après avoir diagnostiqué une simple gastro-entérite, leur conseille de rentrer chez eux.

Mais, à 4h20 du matin, alors que l’état du nourrisson s’est aggravé, les parents l'emmènent à nouveau aux urgences. Quarante minutes plus tard, le petit Adrien meurt d'un arrêt cardiaque. Pour l'avocat des parents d'Adrien, Maitre Laurent Mascaras, de nombreuses questions restent en suspend.

"Ils ont eu eux-mêmes constaté l’aggravation de l’état de santé. Ils sont revenus à l’hôpital malheureusement pour que leur enfant décède pratiquement immédiatement après avoir été reçus pour la deuxième fois", raconte l'avocat. "Ils ne comprennent pas pourquoi dès la première rencontre avec le médecin à l’hôpital, il n’y a pas eu immédiatement un traitement d’urgence de leur enfant. Le problème n’est pas de savoir si la médecine a une obligation de résultat mais simplement de savoir si un enfant de 9 mois doit faire l’objet d’une attention particulière et si on a le droit de renvoyer un enfant à la maison alors même qu’on aura peut-être pas été jusqu’au bout du diagnostic.C’est la question", conclut-il.

L'"incompréhension" de l’hôpital

Le directeur du Centre hospitalier de Montauban, lui non plus ne comprend pas ce qui a pu arriver. "Pour les praticiens, ce décès est incompréhensible. Les gens qui étaient là étaient aguerris à la médecine d’urgence, l’activité était habituelle pour la saison, pour l’horaire, l’effectif était en nombre ", a confié Joaquim Bixère, au micro d’Europe 1 mercredi. Le directeur de l'hôpital parle d'un "sentiment de culpabilité" parmi le personnel soignant, qui éprouve "un malaise" lié à l'incompréhension de la situation.

"L'équipe est en état de choc parce qu’elle ne comprend pas. (..) Pour l’instant, on est dans l’attente des résultats de l’autopsie pour comprendre exactement les raisons du décès. Je ne pense pas que l’hôpital ait commis une faute", a-t-il ajouté.

Les résultats de l'autopsie dans les prochaines heures

Après avoir rencontré les médecins, les parents d'Adrien ont déposé lundi dernier une plainte contre X. Les résultats de l'autopsie du nourrisson devraient être communiqués prochainement au Parquet. Les obsèques du bébé ont eu lieu mercredi matin, au crématorium de Montauban.