Pédophile, Marc G. demande la castration

  • A
  • A
Pédophile, Marc G. demande la castration
Le procès de Marc G., un pédophile récidiviste, s'est ouvert, mercredi à Carcassonne@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans l'Aude, un homme de 59 ans est jugé pour 14 viols commis dans la région.

Le procès de Marc G., un pédophile récidiviste, s'est ouvert, mercredi à Carcassonne, dans l'Aude. L'homme aurait fait 14 victimes dans la région entre 1995 et 1999. Condamné à deux ans de prison en 2007, il demande aujourd'hui une "castration physique".

De jeunes garçons

A l'ouverture de son procès, l'homme a fait face à ses victimes, pour l'essentiel des garçons, dont le plus jeune était âgé de 8 ans lors des faits. La fille de Marc G. était également présente. Elle fait, elle aussi, partie des victimes.

Aujourd'hui, Marc G. exprime des regrets et reconnaît les faits. Il demande une solution radicale, non "une castration chimique, mais une castration physique" pour le débarrasser de ses pulsions.

Il demande une solution radicale

"Il veut démontrer aux pédophiles que la castration est le seul moyen de ne plus jamais réitérer. Il est obligé de passer par là pour ne plus être tenté par le feu, même s'il a une thérapie très très importante", a expliqué à Europe 1 son avocate, Me Ghislaine Bonarelli, expliquant que son client "sait très bien qu'il va être condamné. Il s'y prépare. Mais la castration est, pour lui, la délivrance totale", a-t-elle ajouté.

Durant l'audience Marc G. a raconté, comment à l'âge de 10 ans, lui-aussi avait été abusé par son père.

Le verdict est attendu vendredi.