Pau : dégradation d'un monument dédié à l'abolition de l'esclavage, la mairie porte plainte

  • A
  • A
Pau : dégradation d'un monument dédié à l'abolition de l'esclavage, la mairie porte plainte
Dans la nuit de dimanche à lundi, le buste qui commémore l'abolition de l'esclavage a été souillé de peinture blanche.@ (Photo d'illustration) AFP
Partagez sur :

Dans la nuit de dimanche à lundi, le buste qui commémore l'abolition de l'esclavage a été souillé de peinture blanche. Une enquête a été ouverte.

La mairie de Pau a annoncé lundi un dépôt de plainte après la dégradation d'un monument de la ville commémorant l'abolition de l'esclavage, recouvert de peinture blanche pendant la nuit de dimanche à lundi. Le monument dégradé, représentant le buste d'un esclave noir, situé dans un parc de la cité paloise, a été découvert par une patrouille de police lundi matin, selon France Bleu Béarn. Une enquête a été ouverte.



Le mot "Nazi" inscrit sur la statue. Une inscription du mot "Nazi" a également été découverte sur la statue datant du 19ème siècle. Les services municipaux ont rapidement procédé au nettoyage du monument vandalisé. "Je suis extrêmement choqué", témoigne un adjoint au maire. "C'est un symbole qui fait partie de l'histoire", poursuit-il. Inaugurée il y a dix ans, la statue est l'oeuvre du sculpteur Etcheto. La ministre des Outre-mer, Erika Bareigts, a condamné ces dégradations sur son compte Twitter : "Je condamne la détérioration d'un monument symbolisant l'abolition de l'esclavage à Pau. La mémoire collective doit être respectée." 



D'autres personnalités politiques, comme le candidat à la présidentielle et ancien ministre de l'Économie Emmanuel Macron ou la sénatrice Frédérique Espagnac (PS), ont également fait part de leur indignation.