Patrick Pelloux : "quelque part, Charb n'est pas mort"

  • A
  • A
Patrick Pelloux : "quelque part, Charb n'est pas mort"
@ Patrick Kovarik/AFP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Médecin urgentiste et chroniqueur pour Charlie Hebdo, Patrick Pelloux assure que l'hebdomadaire sortira mercredi, "parce qu'on trompe la mort".

La voix brisée, il énumère les noms de ses amis morts mercredi dans l'attaque qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo. Patrick Pelloux, médecin urgentiste et chroniqueur pour l'hebdomadaire, l'a assuré au micro d'Europe 1 jeudi : "quelque part, Charb n'est pas mort, et Cabu non plus et puis Wolinski non plus, parce qu'ils ont bâti Charlie Hebdo, et Charlie Hebdo existe encore".

>> DOSSIER SPÉCIAL - Les dernières infos sur l'attentat de Charlie Hebdo



Patrick Pelloux : "Charlie Hebdo trompe la mort"par Europe1fr

"On trompe la mort". "Quelque part, la mobilisation nationale dépasse le seul journal", a-t-il ajouté. Quant à l'hebdomadaire, il "sort mercredi, bien sûr, parce qu'on trompe la mort, on trompe l'enfer". "On a envie de vivre, on a une dynamique qui est une dynamique de construction", a-t-il encore affirmé.

>> LIRE AUSSI - Charlie Hebdo : Patrick Pelloux a "perdu les siens"