Pas-de-Calais : une ado de 15 ans disparait avec un homme suicidaire

  • A
  • A
Pas-de-Calais : une ado de 15 ans disparait avec un  homme suicidaire
@ Capture - twitter Police Nationale
Partagez sur :

INQUIÉTUDE - Laureelen aurait fugué jeudi avec un ami de sa famille, à la sortie de son collège de Bully-les-Mines. Ils auraient évoqué un suicide.

INFO. Depuis six jours, les parents de Laureelen attendent dans l'angoisse. Leur fille de 15 ans a disparu jeudi dernier à la sortie de son collège de Bully-les-Mines, dans le Pas-de-Calais, en fuguant avec un homme de 48 ans, ami de la famille. Son compagnon de fugue a laissé entendre qu'ils avaient l'intention de se suicider dans deux lettres adressées aux parents de l'adolescente. L'homme, décrit comme dépressif, fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt européen. Une information judiciaire pour soustraction de mineur a été ouverte dans l'urgence dans la nuit de samedi à dimanche et un avis de recherche a été lancé mardi.

Un suicide programmé à Amsterdam… Jeudi, à la sortie du collège, Laureelen serait montée de son plein gré dans la Clio verte de l'ami de ses parents. C'est la dernière fois que la jeune fille a été vue. Samedi, le père de l'adolescente a reçu une lettre signée des mains de cet ami. Les mots froids, sans aucune compassion, décrivent un dessein qui glace le sang : "bien sûr qu'elle ne rentrera pas à l'heure ce soir puisqu'elle ne rentrera plus. Désolé mais ta fille est morte et moi aussi, enfin, tout ça n'est qu'une question de temps et de thunes surtout".



"Un suicide programmé", selon la mère de l'adolescente qui a expliqué à RTL que l'homme voulait partir avec Laureelen à Amsterdam. "Ils allaient  quelque part là-bas en profiter et finir leurs jours là-bas", a-t-elle rapporté. "On passe par toutes les phases, de tristesse, de très grosses angoisses. Elle est quand même avec une personne qui est instable psychologiquement", a confié la mère de famille.

… ou une escapade en région parisienne ?  Pour l'heure, impossible de géolocaliser les deux disparus grâce à leurs téléphones portables : tous deux ont laissé leurs mobiles à leur domicile. Une source judiciaire évoque toutefois le fait que des contacts seraient maintenus via internet. Sur les réseaux sociaux, la police nationale a par ailleurs indiqué que la jeune fille pourrait se trouver en région parisienne, en particulier dans le IXe arrondissement de la capital. Elle pourrait également se rendre à Disneyland. Les autorités françaises suivent l'affaire de près et sont par ailleurs en contact avec le parquet d'Amsterdam.

>> Toute personne susceptible de faire avancer l'enquête est invitée à contacter  La brigade des mineurs du commissariat de Liévin au 03.21.44.92.41 ou 03.21.44.92.59.