Pas-de-Calais : douze migrants retrouvés vivants dans un camion frigorifique

  • A
  • A
Pas-de-Calais : douze migrants retrouvés vivants dans un camion frigorifique
Depuis début avril, au moins 65 migrants ont été découverts dans différents camions dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.@ JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :

Douze migrants érythréens ont été retrouvés mardi dans la remorque d'un camion frigorifique, dans le Pas-de-Calais. Deux d'entre eux ont été hospitalisés.

Douze migrants érythréens dont une femme enceinte et huit mineurs ont été découverts mardi dans la remorque d'un camion frigorifique à Vaudringhem (Pas-de-Calais) et deux d'entre eux ont été hospitalisés pour hypothermie légère, a-t-on appris de sources concordantes.

Entre 0 et -3 degrés. Les douze migrants ont été "découverts dans un camion frigorifique à deux compartiments, un compartiment avec une température de -15 à -20 degrés et un compartiment avec une température de 0 à -3 degrés, situé sur le site d'une entreprise", a affirmé la préfecture du Pas-de-Calais. Les migrants "se trouvaient dans le compartiment dont la température était comprise entre 0 et -3 degrés et y sont restés moins d'une heure", a affirmé cette source.

La jeune femme enceinte d'une vingtaine d'années et un migrant d'une quinzaine d'années ont été transportés au CHR d'Helfaut (Pas-de-Calais) car ils présentaient "de légers signes d'hypothermie", ont affirmé les pompiers. Les dix migrants non hospitalisés ont été pris en charge par la gendarmerie et, parmi eux, trois migrants majeurs "ont fait l'objet d'un arrêté préfectoral portant obligation de quitter le territoire français", a affirmé la préfecture.  Les sept autres, tous mineurs, ont été pris en charge par l'association France Terre d'asile et accueillis en foyers pour mineurs.

Depuis début avril, au moins 65 migrants ont été découverts dans différents camions dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.