Paris : le faux VTC volait les cartes bancaires de ses clients

  • A
  • A
Paris : le faux VTC volait les cartes bancaires de ses clients
@ AFP
Partagez sur :

Ce chauffeur subtilisait par ruse la carte bleue de ses clients à l'issue de leur course. Il vient d'être été mis en examen. 

Il ciblait ses victimes le soir à la sortie des bars. Un homme de 43 ans vient d'être mis en examen pour escroquerie, à Paris, selon les informations recueillies par Europe 1. Ce faux chauffeur de VTC parvenait à s'emparer, ni vu ni connu, des cartes bancaires de ses clients.

Il rendait une CB volée à un précédent client. La voiture de l'escroc présumé était tout à fait banale, sans le "lumineux" des taxis parisiens sur le toit, façon VTC. Sa botte secrète est redoutable : un terminal de paiement, une machine à carte bleue, qu'il tendait à ses clients afin de se faire payer à la fin de la course. Des clients qui dans le noir, et parfois dans les vapeurs d'alcool, pressés de rentrer chez eux, ne prenaient pas garde à la carte bancaire que leur retournait leur chauffeur.

Car c'est là que se trouve la ruse : l'homme leur rendait une autre carte, déjà volée à un autre client.  Une CB si possible ressemblante, dont il s'était déjà servie pour faire des achats, près de chez lui, dans le Val-de-Marne. Des cartes devenues invalides après que leur propriétaire ait fait opposition à la découverte de la supercherie.

Plus de 50.000 euros de préjudice. A chaque fois, le même manège : l'escroc récupérait une nouvelle carte après avoir pris soin d'épier le client au moment où celui-ci tapait son code. Jusqu'au jour où une victime un peu plus vigilante a relevé in extremis le numéro de sa plaque d'immatriculation. D'après les policiers de la sureté territoriale de Paris, ce chauffeur aurait fait une quarantaine de victimes. Montant du préjudice total : plus de 50.000 euros.