Paris : il meurt juste après son interpellation

  • A
  • A
Paris : il meurt juste après son interpellation
Photo d'illustration.@ Reuters
Partagez sur :

DRAME - L'homme menaçait de se suicider, les policiers ont utilisé leur taser pour l'interpeller. Il est mort d'un arrêt cardiaque. 

L'info. Un homme est décédé à Paris après une interpellation par la police, où il avait reçu deux coups de pistolet à impulsion électrique avant de tenter de s'échapper, a-t-on appris samedi de sources policière et judiciaire. L'homme, dont le comportement violent avait été signalé à la police vendredi soir par le gérant de l'hôtel du 2e arrondissement de Paris où il se trouvait, menaçait de se suicider en se jetant du premier étage, a indiqué une source policière.

Les forces de l'ordre utilisent leur taser. Arrivés sur les lieux, les policiers ont utilisé à deux reprises sur cet homme "en état de démence" un pistolet à impulsion électrique, un Taser, "en mode contact", selon cette source. L'homme s'est ensuite échappé dans la rue et a fait un arrêt cardiaque au moment où les policiers le rattrapaient, ajoute la source policière.La crise cardiaque a eu lieu dans la rue, confirme-t-on de source judiciaire.

L'IGPN saisie. Pris en charge par les pompiers, l'homme âgé de 34 ans et présenté comme "très connu" des services de police, est décédé samedi matin, précise-t-on.Le parquet de Paris a confié l'enquête à l'inspection générale de la police nationale (IGPN).