Orages : un deuxième mort en Charente

  • A
  • A
Orages : un deuxième mort en Charente
@ OLIVIER MATTHYS / BELGA / AFP
Partagez sur :

A cause des orages, une personne est aussi morte dans le Tarn-et-Garonne et une dizaine de blessés est à déplorer. 

Alors que la vigilance orange aux orages a été levée mardi, deux morts sont à déplorer en France. En plus de la jeune automobiliste tuée lundi dans le Tarn-et-Garonne, une autre personne est décédée en Charente. 

Foudroyé. "En Charente, un chauffeur routier a été foudroyé sur un parking de la commune de Nonaville", indique un communiqué du ministère de l'Intérieur publié mardi. L'homme d'origine bulgare a été touché au moment où il descendait de son camion pour aller dîner, précise le journal Charente Libre qui rapporte, par ailleurs, que les pompiers sont intervenus 50 fois dans ce département à cause des orages. 

1.200 interventions de pompiers. "Dans toute la zone sud-ouest, les services de secours sont intervenus à plus de 1200 reprises pour porter secours, combattre les incendies provoqués par la foudre, procéder à des épuisements, et dégager les arbres tombés", ajoute le communiqué du ministère.

Retour au calme. La vigilance orages a été levée mardi pour les huit départements maintenus sous suivi, a annoncé Météo France dans son bulletin de 6 heures. Le suivi de la Haute-Marne, la Côte-d'Or, la Nièvre, la Saône-et-Loire, l'Yonne, l'Allier, le Puy-de-Dôme et le Cantal a été levé dès mardi matin, l'épisode orageux intense qui s'est mis en place lundi soir sur le Grand Sud-Ouest, s'est calmé. Mais le trafic ferroviaire reste perturbé au nord de Toulouse et à Montauban, la rentrée scolaire a été reportée.