Orages : des vignes de Chablis et d'Irancy touchées par la grêle

  • A
  • A
Orages : des vignes de Chablis et d'Irancy touchées par la grêle
@ NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

DOMMAGES COLLATÉRAUX - Un orage de grêle a endommagé certains vignobles dans la nuit de lundi à mardi dans l'Yonne mais la production ne serait pas en danger. 

L'épisode orageux qui a traversé la France lundi soir a causé de gros dégâts. En plus d'avoir fait deux morts, d'avoir perturbé le trafic ferroviaire ou d'avoir privé d'électricité 50.000 foyers, il a endommagé dans la nuit de lundi à mardi les vignes de Chablis et Irancy, dans l'Yonne, a-t-on appris auprès du Bureau interprofessionel des vins de Bourgogne (BIVB) et des viticulteurs.

La production n'est pas en danger. "C'est très localisé, c'est une minorité du vignoble qui est touchée, soit 10 à 15%, mais malheureusement, sur le Chablis, c'est la belle partie avec les Grands crus et quelques premiers crus", a précisé le président de la commission BIVB Chablis, Louis Moreau. L'orage de grêle est tombé sur un "couloir" allant d'Irancy à Chablis. Louis Moreau n'est pas inquiet cependant pour le "potentiel" de la production, les raisins étant arrivés "au seuil de maturité".

Les vendanges avancées. "A 1 heure 30, de gros grêlons sont tombés pendant près de dix minutes, avec beaucoup d'eau", a déclaré le président de l'appellation des producteurs de Chablis, Frédéric Gueguen. "Certains secteurs, notamment des premiers crus, sont bien touchés", a-t-il ajouté, sans pouvoir dans l'immédiat estimer l'étendue des dégâts. Le viticulteur est préoccupé par le "risque de développement de champignons" à la "veille des vendanges". Le début de le récolte pourrait être avancé.

"Feuillage déchiqueté mais pas trop les grappes". Selon Evelyne Dauvissat, co-gérante du domaine Jean et Sébastien Dauvissat, l'orage "venait d'Avallon", dans le sud du département, et a touché certains secteurs de la commune de Chablis, ainsi que d'autres villages avoisinants. "Nous sommes en période d'examen" des parcelles, a-t-elle poursuivi, précisant que celles de son domaine classées en grand cru n'avaient pas été atteintes. "C'est le travail de toute une année et si le bois des vignes est abîmé, elle ne donnera pas bien l'année prochaine", a-t-elle souligné.

Propriétaire à Courgis (Yonne) du domaine Vaugerlain, Eugénie Alves a estimé que dans les vignes, "le feuillage était déchiqueté, mais pas trop les grappes". "Il va falloir qu'on précipite les vendanges.", a-t-elle dit.
Selon elle, il est tombé "75 mm de pluie" en quelques heures. "Et il pleut encore", a-t-elle déclaré. Le vignoble chablisien s'étend sur un peu plus de 5.400 ha. En 2014, la récolte a été d'un peu plus de 308.000 hectolitres, soit l'équivalent de 40 millions de bouteilles.