"On ne lui a laissé aucune chance"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour Henry-Antoine Mayembo, les agresseurs du policier de Barbès, ont fait preuve de "haine anti-flic".

Propos recueillis par Guillaume Biet