"Nuit debout" : 24 gardes à vue pour des violences après la dispersion

  • A
  • A
"Nuit debout" : 24 gardes à vue pour des violences après la dispersion
Vingt-sept personnes ont été interpellées et 24 placées en garde à vue pour jets de projectile sur les forces de l'ordre.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

"On ne dénombre aucun blessé, ni du côté des forces de l'ordre ni de celui des manifestants", affirme la préfecture de police.

Vingt-sept personnes ont été interpellées et 24 placées en garde à vue pour jets de projectile sur les forces de l'ordre, violences et dégradations dans Paris dans la nuit de jeudi à vendredi après la dispersion du rassemblement Nuit debout par les policiers, a annoncé la préfecture de police.

Aucun blessé. "Jusqu'à 3h30, les forces de l'ordre ont subi des jets de projectiles. On ne dénombre aucun blessé, ni du côté des forces de l'ordre ni de celui des manifestants", affirme la préfecture de police dans un communiqué, précisant que les gardés à vue feront "l'objet de poursuites judiciaires".