Noyade dans une piscine gonflable

  • A
  • A
Noyade dans une piscine gonflable
Les pompiers n'ont pu sauver la vie d'un garçon de 8 ans qui s'est noyé lundi dans la piscine gonflable installé dans le jardin de ses parents à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un enfant de 8 ans est mort lundi alors qu'il jouait dans le jardin familial de Miramas.

Il jouait depuis deux heures dans la piscine gonflable. Un garçon de huit ans est mort lundi après-midi après s'être noyé. L'enfant a été découvert par sa famille "au fond de la piscine", a indiqué le vice-procureur d'Aix-en-Provence, Denis Vanbremeersch.

Les secours, arrivés rapidement sur place, n'ont rien pu faire. Ils ont découvert l'enfant en arrêt cardio-respiratoire. "Les pompiers de Miramas et les moyens du Samu 13 n'ont pu ramener l'enfant à la vie malgré les soins prodigués", a précisé un porte-parole du Centres opérationnels départementaux d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône.

A-t-il fait un malaise ?

Une autopsie devait avoir lieu ces prochains jours pour déterminer les causes exactes de la mort du garçon. L'enquête s'oriente toutefois vers "un malaise du jeune garçon", a souligné le vice-procureur.

Pour éviter tout accident lié aux baignades, une loi a été entérinée au 1er janvier 2004 sécurisant les piscines privées familiales, enterrées ou partiellement enterrées. Chaque bassin doit obligatoirement être muni d'un système de protection normalisé. Cette loi ne concerne pas les piscines gonflables.

Quoi qu'il en soit, pour prévenir tout danger, la clé reste la surveillance d'un adulte.