Noyade à Lille : des "zones d'ombre"

  • A
  • A
Noyade à Lille : des "zones d'ombre"
Le corps d'un jeune homme correspondant au signalement d'un étudiant franco-britannique d'une vingtaine d'années, disparu la semaine dernière, a été retrouvé mardi dans le canal de la Deûle.@ MaxPPP
Partagez sur :

Le corps d'un étudiant a été repêché dans mardi dans la Deûle. Des investigations sont en cours.

C'est le quatrième décès par noyade dans la Deûle en moins d'un an. Mardi midi, le corps de Lloyd Andrieu, un étudiant franco-britannique de 19 ans a été retrouvé dans le canal de la Deûle, près du centre de Lille. Le jeune homme était porté disparu depuis une soirée arrosée avec des amis jeudi dernier. Aucune autre piste n'est écartée, ont indiqué les enquêteurs mercredi.

Des investigations "tous azimuts"

L'autopsie a permis de conclure que l'étudiant était décédé "vraisemblablement par noyade" a indiqué mercredi le procureur de la République de Lille Frédéric Fèvre. "L'hypothèse d'une agression violente est totalement exclue", a-t-il souligné en mentionnant cependant des "zones d'ombre". L'alcoolémie de la victime était de 1,81 g/litre de sang et des examens toxicologiques sont en cours.

Le procureur de la République de Lille Frédéric Fèvre a indiqué mercredi que des "investigations tous azimuts" avaient été déclenchées. La Police judiciaire, chargée de l'enquête, va lancer un appel à témoins, notamment pour retrouver un inconnu, qui, dans la nuit de jeudi à vendredi avait utilisé le téléphone portable de la victime pour appeler un de ses amis - figurant dans son répertoire - en affirmant que Lloyd avait "besoin de secours". Ce téléphone portable n'a pas été retrouvé mais une géolocalisation dans la soirée l'avait situé près de l'endroit où son corps a été retrouvé.

Une zone propice à la noyade

La victime est un jeune étudiant, de père anglais et de mère française. Il était inscrit à l'université privée lilloise de la Catho. Il avait disparu jeudi dernier après une soirée dans un bar puis une discothèque. Le lieu de découverte de son corps est proche de son domicile et se trouve dans une zone entourée de hauts murets empêchant de sortir de l’eau.

Les tout premiers éléments de l'enquête révèlent l’absence de traces suspectes sur le corps de la victime. Selon des proches, le jeune homme ne représentait "pas de risque suicidaire". Sa carte bancaire a été retrouvée sur lui, selon les informations de La Voix du Nord.

Une "ligne de vie" en cours d’installation

Depuis l'automne dernier, trois jeunes Lillois ont été retrouvés dans le canal de la Deûle après avoir disparu alors qu'ils rentraient chez eux après avoir fait la fête, tard le soir. Le parquet de Lille avait privilégié l'hypothèse accidentelle dans ces décès, les autopsies ayant conclu à des morts par noyade, sans traces de coups apparentes.

A la suite de ces noyades, les autorités avaient décidé d'installer le long des berges de la Deûle, une "ligne de vie", à savoir une grosse corde fixée à 30 centimètres au-dessus de l'eau. Les travaux préliminaires ont commencé au début de la semaine dernière. Mais cela ne satisfait pas les amis des victimes qui souhaitent la mise en place d'échelles.