Nouvelle évacuation à la Tour Eiffel

  • A
  • A
Nouvelle évacuation à la Tour Eiffel
@ MAXPPP
Partagez sur :

La Tour Eiffel a été évacuée mardi après une deuxième fausse alerte à la bombe.

Deux fois en quinze jours. La Tour Eiffel et ses alentours ont été évacués mardi soir, à la suite d'une alerte à la bombe signalée par un appel téléphonique passé d'une d'une cabine, vers 18h40. Alerté, l'exploitant de la Tour Eiffel a immédiatement averti la police parisienne, qui a procédé à l'évacuation du monument. Après plus de deux heures d'évacuation et de fermeture, le monument a été rouvert au public. Aucun colis suspect n'a été découvert, selon la police.

La circulation coupée

L'évacuation a débuté vers 19h30, alors que 2.000 personnes visitaient le monument. Des équipes spécialisées on été dépêchées sur place. La circulation Quai Branly a été brièvement coupée et un large périmètre de sécurité déployé, repoussant les personnes sur place à près de 300 mètres de la Tour Eiffel. "La préfecture de police de Paris a procédé à l'inspection minutieuse des lieux pour permettre à l'exploitant de reprendre son activité", a indiqué la préfecture.

L'appel téléphonique avait été passé d'une cabine du 7e arrondissement de la capitale, "chez les pompiers pour signaler la présence d'un colis piégé", a expliqué une porte-parole de la préfecture de police.

Une première évacuation le 14 septembre

Le 14 septembre dernier, déjà, 2.000 personnes visitant la Tour Eiffel et ses alentours avaient été évacuées à la suite d'une double alerte à la bombe. Celle-ci s'était révélée sans fondement. Lundi, c'est la gare parisienne de Saint-Lazare qui a été évacuée pendant une demi-heure, suite à une autre alerte à la bombe.

Ces alertes interviennent alors que le directeur général de la police française a évoqué la semaine dernière une "menace incontestable" d'attentat.