Nouveau suicide chez France Télécom

  • A
  • A
Nouveau suicide chez France Télécom
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une femme d’une cinquantaine d’années s’est donné la mort à Lens.

Une salariée de France Télécom, rattachée à l'unité d'intervention Nord-Pas-de-Calais située à Lens s'est suicidée à son domicile, une semaine après le suicide d'un autre employé du groupe à Lens, selon une source syndicale.

"Cette femme d'une cinquantaine d'années était en arrêt maladie depuis plus d'un an et elle a été retrouvée morte chez elle vendredi matin", a expliqué Didier Castelain, délégué CGT de France Télécom pour la région Nord-Pas-de-Calais.

Quel lien avec France Télécom ?

"On ne peut pas accuser France Télécom d'être la cause de son suicide, mais on ne peut pour autant pas exclure qu'ils aient une part de responsabilité dans tout ça", a ajouté le syndicaliste, précisant que la salariée avait "subi différents changements de métier au sein de France Télécom et que le service pour lequel elle travaillait était en train d'être restructuré".

La direction de France Télécom assure de son côté qu'"un poste avait été aménagé pour cette salariée afin qu'elle puisse reprendre le travail dans de bonnes conditions". "Nous sommes profondément bouleversés par ce suicide", a expliqué un porte-parole du groupe, ajoutant qu'"à ce stade, aucune causalité ne pouvait être établie" pour expliquer le geste de la salariée.

Huit suicides depuis janvier

"Une cellule psychologique a été mise en place pour venir en aide aux collègues de cette salariée", a précisé le porte-parole. "Ici à Lens, on est vraiment sous le choc avec ce deuxième suicide en une semaine", a déclaré Didier Castelain. Un salarié de 54 ans de la plate-forme client Orange France Télécom de Lens s'était suicidé dans son véhicule, en dehors de l'enceinte de l'entreprise, le 19 février dernier.

Selon les syndicats, ce nouveau suicide porte à huit le nombre de suicides de salariés de l'entreprise depuis début janvier, tous en dehors de leur lieu de travail. Le nombre de suicides de salariés de France Télécom en deux ans (2008 et 2009) s'est établi à 35 au 31 décembre dernier, selon plusieurs syndicats. Le 1er décembre, la direction avait annoncé avoir transmis à l'inspection du travail 32 cas de suicides de salariés en deux ans.