Nord : un toit s’effondre, 14 blessés

  • A
  • A
Nord : un toit s’effondre, 14 blessés
@ GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Le drame s’est déroulé pendant une fête familiale. Un enfant de cinq ans est dans un état grave.

Un ancien local commercial désaffecté s'est effondré samedi soir sur une maison individuelle mitoyenne à Fresnes-sur-Escaut (Nord), alors qu'une fête familiale s'y déroulait, faisant 14 blessés, dont un grave, a-t-on appris auprès des pompiers. "L'accident est survenu vers 21h30, après que le toit d'un magasin se soit effondré sur une maison individuelle mitoyenne, dont l'un des murs s'est lui-même ensuite affaissé", ont expliqué les pompiers.

Pronostic vital pas engagé

"Une vingtaine de personnes se trouvaient alors réunies dans cette maison à l'occasion d'une fête familiale, et 14 d'entre elles ont été blessées. Parmi les victimes, un enfant de 5 ans se trouve actuellement dans un état grave et a été transporté au CHU de Lille", a-t-on appris de même source.

Selon le maire de la commune, Luc Coppin, "le pronostic vital de l'enfant, qui souffre de multiples fractures, n'était pas engagé samedi soir". Onze autres personnes ont été plus légèrement blessées et transportées à l'hôpital de Valenciennes. Les deux dernières victimes, principalement choquées, ont été examinées sur place, ont expliqué les pompiers.

Cinéma reconverti en épicerie

Selon le maire de la commune, ce serait en fait le "toit arrière du bâtiment qui se serait effondré, entraînant la chute d'un des murs du local sur la véranda d'une des maisons mitoyennes, où se déroulait une fête d'anniversaire". Selon Luc Coppin, le bâtiment qui s'est effondré était un ancien cinéma, datant d'avant la seconde guerre mondiale, qui avait été reconverti en épicerie, mais "cela faisait trois-quatre ans qu'il n'était plus occupé".

"Nous savions que le bâtiment était vétuste, c'est pourquoi la municipalité souhaitait le racheter afin de le détruire", a expliqué Luc Coppin. Par mesure de précaution, "trois familles qui logeaient à proximité du local ont été évacuées et relogées provisoirement", a ajouté le maire.