Nord : un réseau de trafic de voitures démantelé

  • A
  • A
Nord : un réseau de trafic de voitures démantelé
Après six mois d'enquête, les gendarmes lillois ont interpellé seize personnes suspectées d'appartenir à un réseau spécialisé dans le trafic de voitures volées.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Après six mois d'enquête, les gendarmes lillois ont interpellé seize personnes suspectées d'appartenir à un réseau spécialisé dans le trafic de voitures volées.

Après six mois d'enquête, les gendarmes de la section de recherches de Lille ont interpellé 16 personnes suspectées d'appartenir à un réseau spécialisé dans le trafic de voitures volées. Menée le 9 mai dernier, La Voix du Nord précise que l'opération de grande ampleur a mobilisé une centaine de militaires du Nord et de Haute-Garonne.

Des clés revendues de 25 à 40 euros l'unité. Près de 250 cartes de voitures, des encodeurs de clés, trois véhicules volés et des documents administratifs allemands ont été retrouvés lors des perquisitions. Les enquêteurs estiment toutefois que plus de 1.500 cartes ou clés auraient été revendues au marché noir à des prix variants de 25 à 40 euros l'unité.

"Mouse jacking". Spécialisé dans le "mouse jacking", le réseau a dérobé près de 75 véhicules, entre mi-2015 et mi-2017. Avec des clés vierges et des encodeurs, les voleurs réussissaient par cette technique à voler n'importe quelle voiture. Ces dernières étaient ensuite maquillées avant d'être revendues. Un gendarme parle même de "de maquillage" et de blanchiment du véhicule pour lui donner l’apparence d’un véhicule normal sur le marché de l’occasion", avec ré-immatriculation et faux documents.

Sur les 16 personnes interpellées, quatre ont été mises en examen et sont soupçonnées d'être les cerveaux du réseau. Elles ont été placées en détention provisoire. L'information judiciaire est toujours en cours.