Nord : un lycée sous le choc après le suicide de deux élèves en trois mois

  • A
  • A
Partagez sur :

Le lycée Pasteur de Somain, dans le Nord, est sous le choc après le suicide par pendaison ce week-end d'une lycéenne sur le même arbre qu'un autre lycéen il y a deux mois.

Nouveau drame au lycée Pasteur de Somain, dans le Nord. Emeline, une lycéenne de 15 ans, a été retrouvée pendue à un arbre dans une pâture dans la nuit de vendredi à samedi. Outre la mort de l'élève de seconde, connue comme "discrète, calme et bonne élève" selon France 3, la répétition choque particulièrement au lycée Pasteur. Il y a deux mois, c'était Franck, un élève de terminale de 17 ans, qui se suicidait par pendaison exactement au même endroit qu'Emeline. 

Mal de vivre. Ce drame qui se répète et cette similitude dans le passage à l'acte a suscité de nombreuses questions dans le lycée. Si les deux ados ne se fréquentaient pas, sans doute ressentaient-ils le même mal de vivre. Dès lundi, une équipe spécialisée a été envoyée du rectorat de Lille pour soutenir psychologiquement élèves, enseignants voire les parents d'élèves qui en auraient besoin. 

"Faire en sorte que ça n'arrive plus". "Le premier suicide de Franck, je l'ai très mal vécu. Ça fait un choc", témoigne au micro Europe 1 Emma, une lycéenne de Pasteur. "Le deuxième, pareil : j'ai super mal au coeur et voir le lycée en deuil pour la deuxième fois, ça fait vraiment mal". L'adolescente fait d'ailleurs preuve d'une maturité étonnante : "Il faut être là, à l'écoute et faire en sorte que ça n'arrive plus. On a assez souffert. Maintenant, les élèves doivent se dire que le suicide n'est pas une solution et pour cela, il faut en parler, tout simplement".

Trois cellules d'écoutes ont été mises en place dans le lycée avec infirmières, assistantes sociales et psychologues, selon France 3. Et une minute de silence sera respectée dans le lycée jeudi matin, a annoncé la proviseure de l'établissement.