Nice : un homme mis en examen pour avoir déclenché un feu de forêt en bricolant

  • A
  • A
Nice : un homme mis en examen pour avoir déclenché un feu de forêt en bricolant
L'homme s'était légèrement brûlé aux bras en tentant d’éteindre l'incendie. Photo d'illustration.@ BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

L'homme avait utilisé une meuleuse et projeté des étincelles en pleine sécheresse. Il est poursuivi pour incendie involontaire commis par une imprudence manifeste.

Un homme suspecté d'être à l'origine du plus important feu de forêt des Alpes-Maritimes de l'été en bricolant avec une meuleuse a été mis en examen pour incendie involontaire par imprudence, a indiqué lundi le parquet de Nice.

Il meule du métal en pleine sécheresse. L'homme était chez lui en train de bricoler sur une clôture métallique pendant le pont du 15 août près de la commune de Lucéram, alors que la Côte d'Azur connaît une sécheresse record. "Le fait d'avoir meulé du métal en projetant des étincelles, ça chauffe et dans ces conditions-là, c'est juste criminel", a indiqué lors de son point de presse mensuel le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre. "La personne est poursuivie sur cette infraction particulière qui est l'incendie involontaire commis par une imprudence manifeste, et même une violation d'une obligation de prudence prévue par les textes", a-t-il précisé.

150 hectares détruits. Brûlé aux avant-bras en essayant d'éteindre l'incendie, mais pas gravement, l'homme avait été hospitalisé. Quelque 150 hectares de végétation étaient partis en fumée dans une zone escarpée mais peu habitée à environ 25 km de Nice. Il a fallu jusqu'à 300 sapeurs-pompiers et de nombreux moyens aériens pour venir à bout de ce sinistre que les secours ont mis 48 heures à éteindre.