Nice : spectaculaire braquage en scooter d'une bijouterie

  • A
  • A
Nice : spectaculaire braquage en scooter d'une bijouterie
Les trois malfaiteurs ont abandonné leurs deux roues quelques rues plus loin. Ils sont activement recherchés par la police.
Partagez sur :

Le braquage n'a durée qu'une poignée de minutes, sans faire de blessés. Les braqueurs sont activement recherchés par la police.

Trois malfaiteurs ont réalisé samedi matin un spectaculaire hold-up dans une galerie marchande d'un centre commercial de Nice, en entrant dans les lieux sur des deux roues, à la plus grande stupeur des clients présents.

Cagoules, casques et grosse cylindrée. Armés et cagoulés, les trois individus ont pénétré dans le centre commercial de Nice TNL sur un scooter et une moto de grosse cylindrée. Pendant que l'un des hommes mettait en joue le vigile, le tenant en respect avec son arme, les deux autres s'emparaient des bijoux dans une bijouterie de l'enseigne Histoire d'Or. Armés et cagoulés, selon Nice-Matin qui a révélé l'information, l'un des complices cassait les vitrines pendant que le dernier raflait les bijoux. Les deux vendeuses avaient eu le temps de se mettre à l'abri, à l'arrière du magasin.

Mouvement de panique. Les trois malfaiteurs sont ensuite repartis sur leurs deux-roues, après avoir jeté un gaz lacrymogène pour couvrir leur fuite. Le scooter et la moto ont été abandonnés un peu plus loin dans une rue proche du centre commercial, avant de partir dans un véhicule qui y avait été prépositionné. Le véhicule a été retrouvé un peu plus tard sur une colline niçoise. Le braquage, qui n'a durée que quelques minutes, a provoqué un mouvement de panique parmi les clients, pensant qu'il s'agissait d'un acte terroriste.


Le centre commercial Nice TNL évacué et bouclépar nice-matin

Activement recherchés. La police judiciaire s'attache à retrouver des indices sur les trois scènes de crime, et les trois malfaiteurs sont activement recherchés. Le montant du butin n'a pas été communiqué. La région de Nice, habituée à une époque récente aux braquages à répétition, n'avait pas connu depuis longtemps un vol à main armée de ce type, a indiqué la police judiciaire.