Nice : ils volent une porte d’immeuble de 200 kg

  • A
  • A
Nice : ils volent une porte d’immeuble de 200 kg
Cette porte, située au 16, rue Vernier à Nice, est une réplique de la porte dérobée. @ Capture d'écran Google Maps
Partagez sur :

Un vol insolite a eu lieu le week-end dernier. La porte d’entrée d’un immeuble de Nice a été dérobée, laissant les habitants incrédules. 

Les 200 kilos de l’ouvrage n’ont pas dissuadé les malfaiteurs. Ni même ses 2,30 mètres de hauteur et son 1,45 mètre de large. Dans la nuit de samedi à dimanche, probablement au petit matin, la porte d’entrée d’un immeuble niçois de type haussmannien a été volée, rapporte Nice Matin.

Des voleurs ne manquant pas de "toupet". C’est au réveil que les résidents du 14, rue Vernier, ont fait l’étonnante et désagréable découverte. A l’instar de Bernard Benichou, président du conseil syndical, qui fait part de sa stupéfaction au micro d’Europe 1 : "J’étais ébahi, on n’a jamais vu ça. Voler une porte d’entrée d’immeuble, il n’y a pas de précédent."

"C’est époustouflant. On mesure le grand toupet de ces gens-là. Allez, hop ! On y va ! Ni vu ni connu et je disparais avec cette belle porte", poursuit-il. D’autant que pour ne rien enlever à la surprise, les cambrioleurs ont particulièrement bien fait leur travail. Aucun dégât pour ôter la porte de ses gonds, pas de bruit non plus, malgré la taille imposante de l’objet.

Vieille d’un siècle. Il faut dire que l’ouvrage était plutôt de belle facture. En bois massif - du chêne sculpté - et fer forgé, le tout ornementé de poignées dorées. Datant de la construction de l’immeuble, en 1913, la porte se trouvait donc en place depuis un siècle. 

Une commande pour un particulier ? Le bel ouvrage attisait-il les convoitises ? Philippe, qui vit au 2ème étage de l’immeuble, s’interroge : "Je ne vois pas très bien qui pourrait revendre ça sur le marché. Sauf quelqu’un qui a une commande spéciale pour mettre ça dans sa grange". En tout cas, "cela fait 56 ans que je vis à Nice, je n’ai jamais vu ça", conclut-il, encore circonspect.  

Aujourd’hui, les regards des résidents du n°14 de la rue Vernier se tournent, 20 mètres plus loin, au n°16. Cet immeuble voisin affiche la même porte d’entrée. Autant dire que celle-ci va être particulièrement surveillée.