Natacha, "plus jamais ça"

  • A
  • A
Natacha, "plus jamais ça"
@ EUROPE 1/LIONEL GOUGELOT
Partagez sur :

Les proches de la joggeuse tuée dimanche dans le Nord ont lancé le site "Plus jamais ça".

Il n’y a pas de photo de Natacha sur la page d’accueil du site, juste un logo sur fond bleu présentant une bougie toujours allumée. Les amis et la famille de la joggeuse tuée dimanche à Marcq-en-Baroeul, dans le Nord, ont lancé mercredi un site internet très sobre avec pour seul slogan : "plus jamais ça".

"Natacha a vécu l’enfer et a perdu la vie entre les mains d’un récidiviste", peut-on lire sur cette page internet. "Au delà des horribles circonstances de la disparition de Natacha, il est temps de se mobiliser en masse pour qu’enfin les choses bougent et que justice, experts médicaux et surtout nos gouvernants prennent enfin les décisions qui s’imposent", précise encore le communiqué.

La colère s'exprime

En plus de ce site, lancé dans des délais très courts, un compte Twitter et une page Facebook ont aussi été créés. Cette dernière comptait mercredi après-midi plus de 400 membres. Avec là, une colère qui s’exprimait beaucoup plus crûment avec des termes comme "honteux" ou "horrible" et de nombreux appels en faveur de l'application de la peine de mort.

Pour faire entendre leur voix, les proches de Natacha se sont retrouvés mercredi devant le Palais de justice de Lille. Là aussi, le ton est monté, l’oncle de la victime prenant à partie l’avocat du meurtrier présumé, Me Abderrahmane Hammouch, qu’il a accusé d’être "l'avocat du diable". "Qu’est-ce que nous, on peut faire aujourd’hui face à des personnes qui sont 'caméléon', qui arrivent à déjouer tous ces systèmes-là", s'est désolée de son côté une amie de Natacha, précisant qu'elle était simplement là "pour se mobiliser".