N’arrivant pas à finir sa tournée, la factrice met le feu au courrier

  • A
  • A
N’arrivant pas à finir sa tournée, la factrice met le feu au courrier
"Des avis d'imposition se trouvaient parmi le lot de lettres parties en fumée", précise "L'Union".@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

La factrice, une intérimaire de 19 ans, a brûlé un lot de lettres qui lui restait sur les bras, dont des avis d’imposition. La Poste et les Finances publiques ont porté plainte.

La CGT y voit un réel mal-être, révélateur de la dégradation des conditions de travail à La Poste. Dans l’Aisne, une jeune factrice intérimaire âgée de 19 ans a mis le feu à un paquet de lettres qu’elle ne parvenait pas à distribuer à temps, rapporte L'Union.

Des avis d'imposition dans le lot. "Des avis d'imposition se trouvaient parmi le lot de lettres parties en fumée", précise le quotidien régional. La Poste et les Finances Publiques ont décidé de porter plainte contre la jeune femme.

"Certains perdent pied". "Il y a plein de facteurs qui n'arrivent pas à terminer leur tournée. Certains perdent pied", défend un syndicaliste de la CGT. Mardi matin, une factrice de Montpellier, âgée 34 ans et sous le coup d’une procédure disciplinaire, a tenté de se suicider dans son centre de courrier.