Narbonne : quand l'ado parlait de violences familiales

  • A
  • A
Narbonne : quand l'ado parlait de violences familiales
@ MAXPPP
Partagez sur :

La collégienne de 13 ans qui voulait supprimer sa famille a raconté à des amies qu'elle était battue par son père.

Les enquêteurs commencent à en savoir plus sur cet incroyable duo diabolique. Deux ados de 13 ans ont été mises en examen la semaine dernière pour tentative d'assassinats. Elles projetaient de tuer la famille de l'une d'elles. D'après les gendarmes, celle qui a manipulé sa camarade pour mettre son projet à exécution, a raconté qu'elle subissait des violences chez elle.

Fascinée par le sang. Ses camarades de classe racontent tous qu'elle se griffait les bras jusqu'au sang. Pour expliquer son geste, elle leur répondait que la vue du sang la fascinait. Mais l'adolescente parlait peu et semblait renfermée sur elle-même, notamment en présence d'adultes.

Un père violent ? Un comportement qui changeait un peu lorsqu'elle était avec sa bande d'amies. A elles, elle pouvait se confier. "Des fois, on lui posait des questions. Elle nous disait que son père était alcoolique, qu'il la battait à chaque fois qu'elle parlait", raconte à Europe 1 l'une des camarades de l'adolescente.

"Elle m'a dit 'je vais les tuer'". "Une fois, elle m'a dit 'je vais les tuer'. Je lui ai demandé pourquoi et elle m'a répondu 'ils n'ont qu'à être plus gentils avec moi'", poursuit l'amie de la jeune fille. "Elle m'a aussi raconté qu'elle avait planté un couteau dans la tête de son petit frère et qu'elle l'avait amené à l'hôpital", ajoute-t-elle.

Les camarades entendus. Les gendarmes sont en train de vérifier ces éléments. Ils prennent très au sérieux la piste des violences familiales. Les camarades les plus proches de l'adolescente ont d'ailleurs été longuement entendus mercredi après-midi par les enquêteurs. Et certains témoignages seraient accablants, selon les informations d'Europe 1. Une amie de la principale suspecte a assuré avoir déjà vu le père de l'adolescente la frapper lorsqu'elle passait le week-end chez eux.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

COMPLOT - Deux ados de 13 ans voulaient supprimer une famille