Nantes : des fleurs blanches pour les victimes

  • A
  • A
Nantes : des fleurs blanches pour les victimes
Une marche silencieuse a eu lieu à Nantes en hommage aux membres tués de la famille Dupont de Ligonnès.@ MaxPPP Franck Dubray
Partagez sur :

Les proches de la famille Dupont de Ligonnès se sont retrouvés pour lui rendre hommage.

Une marche silencieuse a eu lieu mardi après-midi à Nantes en hommage à Agnès et ses quatre enfants de 13 à 20 ans assassinés début avril. La marche a débuté depuis le haut du cours des Cinquante otages, dans le centre-ville, et s'est achevée vers le domicile où vivait la famille Dupont de Ligonnès, situé à trois kilomètres de là, sur le boulevard Schuman.

Une fleur blanche à la main, quelques centaines de personnes, 450 selon la police, très majoritairement des jeunes, ont participé à cette marche. Des bougies ont été déposées devant le domicile de la famille. "On espère simplement que le père saura se rendre", a témoigné au micro d'Europe 1 un jeune homme proche d'une victime.

Un hommage relayé sur Facebook

Cette marche, "c'est un message d'amour et d'espoir", avait expliqué avant le départ Loriane, une jeune fille de 18 ans qui a relayé sur Facebook les souhaits d'un groupe de proches et d'amis de la famille d'organiser la marche. "C'est vraiment des pensées positives qu'on doit transmettre. Il n'y a pas de mots pour décrire ce qui s'est passé. On est tous vraiment blessés", a-t-elle ajouté, décrivant Arthur, le fils aîné, comme "une personne pleine de vie, très agréable à vivre". Quelque 6.000 internautes ont laissé un message sur la page.

Les obsèques des victimes se dérouleront jeudi à Nantes, en l'église Saint-Félix. L'inhumation devrait avoir ensuite lieu samedi à Noyers-sur-Seine, dans l'Yonne, berceau de la famille d'Agnès de Ligonnès.

Le père reste introuvable

Introuvable depuis la découverte du drame, le père, Xavier, 50 ans, fait l'objet d'un "mandat de recherche" international. Les enquêteurs veulent l'entendre comme "témoin" dans le cadre de l'information judiciaire ouverte "contre X" pour assassinats.