Musulin veut "retourner travailler"

  • A
  • A
Musulin veut "retourner travailler"
@ maxppp
Partagez sur :

Le convoyeur était convoqué pour examiner une nouvelle demande de remise en liberté.

"Je demande la liberté pour pouvoir retourner travailler". "Je me suis rendu, j'ai l'intention d'être présent à mon procès", a poursuivi Toni Musulin, qui s'est présenté devant le juge avec une barbe poivre et sel et un bonnet noir enfoncé jusqu'au bas du front. Le plus célèbre convoyeur de fonds, soupçonné d'avoir volé 11,5 millions d'euros, était convoqué devant la Cour d'appel de Lyon, après avoir fait appel du rejet de sa demande de liberté le 13 janvier dernier.

Au cours de cette audience, Toni Musulin a une nouvelle fois contesté avoir emporté en moto les 2,5 millions d'euros manquants. "Dans un top case (NDLR: coffre de moto), vous ne pouvez pas mettre 2,5 millions d'euros, vous ne vous rendez pas compte", a-t-il déclaré.

Nouvelle audience

Le convoyeur saura mardi prochain si sa demande de mise en liberté est acceptée. Ses avocats ont fait valoir qu'il était prêt à se soumettre à un contrôle judiciaire strict, avec une caution "proportionnelle à ses revenus", voire un bracelet électronique.

Toni Musulin étant mis en examen pour vol et tentative d'escroquerie, sa détention provisoire ne peut excéder quatre mois. Même si sa demande de liberté est rejetée en appel, le convoyeur est donc libérable au plus tard le 17 mars.