Mulhouse : une école vandalisée par quatre ados récidivistes

  • A
  • A
Partagez sur :

Âgés de 13 à 17 ans, les quatre adolescents sont des habitués des petits délits au point de désespérer les forces de sécurité qui considèrent les lois inadaptées.

A Mulhouse, la police est en proie au désarroi face à un petit groupe de très jeunes délinquants. Ils sont quatre adolescents, âgés de 13, 14, 15 et 17 ans et ils sont très régulièrement arrêtés pour des petits délits, puis renvoyés dans des foyers avant de récidiver. Lundi soir, il ont commencé l'année 2017 en allant saccager une école primaire, où ils ont été interpellés en flagrant délit.

Une énième garde à vue. Quand les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) pénètrent dans l'école, ils découvrent la scène : des vitres brisées, des portes dégradées et des extincteurs vidés dans le couloir. Au premier étage, les policiers retrouvent ces quatre ados qu'ils connaissent bien, en train de voler du matériel. Résultat : garde à vue, la énième pour ce quatuor de multirécidivistes, dont les meneurs seraient les deux plus jeunes en rupture familiale et qui fuguent des foyers dans lesquels ils sont placés.

"Des lois inadaptées". Ils désespèrent le commandant Olivier Serrand, adjoint au chef de la sûreté du Haut-Rhin : "Ils font partie de ces jeunes dont on ne sait pas quoi faire, nous les policiers. On les a parfois deux fois par semaine en garde à vue. Ils ont 13 ans, 14 ans pour les plus jeunes et ils vont monter en puissance. Nous sommes désarmés par rapport à ça. On les interpelle, on les renvoie à la justice qui, avec son arsenal, fait ce qu'elle peut aussi je pense. Je ne tire pas sur la justice mais sur les lois de la République qui sont inadaptées à ces délinquants."

Cette fois, les quatre jeunes devraient être présentés à un juge des enfants pour être mis en examen ce mercredi matin, alors qu'ils ont déjà d'autres convocations judiciaires ces jours-ci pour d'autres affaires.