Mort suspecte d'un nouveau-né à l'hôpital de Douai

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le père d'une enfant décédée à l’hôpital de Douai fin juillet, juste après l'accouchement de la mère, a décidé de porter plainte. 

Une enquête a été ouverte à l'hôpital de Douai, dans le Nord, après la mort d'un nouveau-né. La maman, laissée seule dans sa chambre, a mis au monde une petite fille tombée sur le sol et décédée quelques temps plus tard. Les parents ont décidé de porter plainte, estimant avoir été délaissés par le personnel médical.

"L’infirmière n’a pas bougé". Arrivée vers 10 heures du matin, le 27 juillet, la jeune femme a été placée dans une chambre faute de contractions, mais vers 20 heures, alors qu’elle veut se rendre aux toilettes, elle se rend compte que l’accouchement a commencé, raconte Christopher, le père, au micro d'Europe 1. Une infirmière aurait été prévenue mais, toujours selon le jeune homme, personne n’est venu. "Elle a senti la tête du bébé entre ses jambes, elle a mis ses mains et dit que le bébé arrivait. L’infirmière n’a pas bougé, elle a dit que c’était impossible. Elle était debout, le bébé poussait. Il est tombé par terre, le cordon s’est arraché. Il a pleuré une fois et on ne l’a plus entendu", détaille-t-il.

"Je ne peux pas laisser passer une chose pareille. On l’a attendu pendant neuf mois, et maintenant on sait qu’elle va être sous terre. Ça fait mal", ajoute le père du nourrisson.

Une enquête interne. La direction de l’hôpital de Douai confirme à la fois le décès du bébé et le fait que l’accouchement ne s’est pas déroulé dans une salle de travail, mais bel et bien dans une chambre. Malgré tout, elle affirme que la prise en charge de la patiente s’est fait sans anomalie, et qu’une enquête interne est en cours.