Mort de Tony : appel à témoins et marche blanche

  • A
  • A
Mort de Tony : appel à témoins et marche blanche
Le procureur de la République, Matthieu Bourrette, regrette le silence du voisinage devant les sévices subis par le petit Tony jusqu'à sa mort.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Tony est mort à 3 ans samedi dernier, victime des coups de son beau-père selon les premiers éléments de l'enquête diffusés par le parquet de Reims.

Le parquet de Reims a lancé mercredi un appel à témoins pour en savoir plus sur la mort de Tony, 3 ans, victime de coups reçus dans l'abdomen. Selon les informations de BFM, le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette, espère ainsi mieux comprendre les conditions de maltraitance dans lesquelles vivait l'enfant, "souffre-douleur" de son beau-père de 24 ans d'après les premiers éléments de l'enquête.

"Toute personne qui aurait des éléments en sa possession pour nous permettre de comprendre précisément ce que pouvait être la vie de cet enfant est invitée à se signaler auprès de la police ou du parquet de Reims", a précisé le procureur. "S’il est trop tard pour sauver l’enfant, il est important de comprendre l’enchaînement, le quotidien, pour l’enquête, puis le procès", a-t-il ajouté, regrettant le silence du voisinage.

"Tuons le silence". L'enquête a été ouverte pour "homicide volontaire aggravé sur mineur de moins de 15 ans, violences habituelles sur mineurs de moins de 15 ans par ascendant légitime ou personne ayant autorité, non-dénonciation de mauvais traitements et non-assistance à personne en péril". Les voisins, dont certains entendaient les cris du petit enfant battu, disent ne pas être intervenus par peur de représailles de la part de l'homme de 24 ans, déjà condamné sept fois pour violences.

Un peu plus tard dans la journée, une marche blanche a débuté à 18 heures dans les rues de Reims ce mercredi. Parmi les messages relayés à cette occasion : "Tuons le silence".