Mort de Rémi Fraisse : "la famille dramatiquement effondrée"

  • A
  • A
Mort de Rémi Fraisse : "la famille dramatiquement effondrée"
@ REUTERS
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - La mort du jeune homme serait due à une grenade offensive lancée par les gendarmes. Selon un proche, la famille "est atterrée par la situation".

La tension ne retombait pas, mardi, à la suite des révélations concernant la mort de Rémi Fraisse, lors d'affrontement entre policiers et opposants, au barrage de Sivens, dans le Tarn. L'enquête sur la mort du jeune homme, âgé de 21 ans, privilégie en effet la thèse d'un décès dû à une grenade offensive lancée par les gendarmes, après la découverte de traces de TNT sur ses vêtements. Dans la foulée de ces annonces, Bernard Cazeneue a suspendu immédiatement l'usage de ces grenades. Et les travaux du barrage de Sivens ont été suspendus.

>> LIRE AUSSI - Sivens : des traces d'explosif sur les vêtements de Rémi Fraisse

"Rien de nouveau n'est apparu". Mais pour la famille du jeune homme, ces mesures ne changeront rien à leur tristesse, se désole Pascal Barbier, conseiller Europe Ecologie-Les Verts dans la région, et proche des parents de la victime. "On est atterré par la situation, les informations qui viennent d'arriver ne changent rien à la situation, que l'on connaissait déjà : Rémi est mort. Rien de nouveau n'est apparu. Savoir quelle est la couleur de la grenade, ou sa position, ne change rien à la situation. La situation, elle, est dramatique : c'est un jeune qui a fini sa vie alors qu'elle devait commencer", réagit ému Pascal Barbier.

>> LIRE AUSSI - Qu'est-ce qu'une grenade offensive ?

"Nous sommes terrassés". Selon ce proche de la famille, la situation est douloureuse pour les parents de Rémi Fraisse. "C'est très difficile pour les parents. Cette violence inacceptable est complètement inconcevable", estime le proche de la famille.

Ecoutez Pascal Barbier :



Mort de Rémi Fraisse : "la famille...par Europe1fr

Alors que des dérapages ont émaillé plusieurs rassemblements en hommage à Rémi Fraisse, Pascal Barbier a rappelé l'appel au calme lancé par les parents de la victime. "On n'a jamais résolu le moindre problème avec la violence. Tout cela, ça nous terrasse. C'est pour ça que les amis et la famille ne souhaite pas communiquer plus que ça", explique le conseiller EELV.

>> LIRE AUSSI - Mort de Rémi Fraisse : des rassemblements dégénèrent

"Ne pas commenter politiquement". Alors que de nombreux élus écologiques réclament la démission de Bernard Cazeneuve, ce dernier refuse de commenter politiquement l'affaire. "Je ne veux surtout pas commenter politiquement, ou autrement, cette situation. Le seul commentaire que je fais c'est que, la famille, les amis, nous sommes dramatiquement effondrés", conclut-il.

>> LIRE AUSSI - Barrage de Sivens : "Rémi était quelqu'un de calme"

L'avocat a confirmé mardi avoir déposé deux plaintes : l'une pour "homicide volontaire" et l'autre pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner".